Galeries

« MORE » LIVE presentation D’ARTISTES, PAINTING, TUTOS,TESTS PRODUITS…

Bonjour, je m’appelle Morgan Charlery alias « MORE » et j’essaye de vous présenter chaque mois des artistes issues du street art et de l’art modernes qui m’inspirent, des tutos, mais également mes réalisations personnelles sur YouTube.

Cela fait maintenant 4 ans que je me suis lancé dans cette grande aventure, qu’est la création et j’espère vous divertir et vous faire apprendre pleins chose sur l’art en générale dans une ambiance chill.

Peace, Love, Unity and havin’ fun !!

KEITH HARING

YAYOI KUSAMA

PRESENTATION DE LA CHAINE DE L’ARTISTE MORE

TOUT SAVOIR SUR DE L’ARTISTE MORE

ZHANG BIN, alias BENJAMIN, AUTEUR de « MANHUA »

Tout d’abord, un grand merci à vous pour votre soutiens auprès du coin des artistes, et pour faire vivre un peu plus le site, je vous propose une nouvelle rubrique.

Dans cette rubrique je vous parlerais des Artistes que j’adore personnellement , j’espère vous faire découvrir ou redécouvrir ces derniers, que leurs œuvres et parcours vous plairont autant qu’à moi.

Et pour commencer, j’ai choisis de vous présentez Zhang bin, alias benjamin, auteur de manhua (équivalent du manga japonais en chine).

Zhang bin ( benjamin ) est né le 16 mai 1974, dans la province de Heilongjiang, dans un petit village de campagne chinoise, près de la frontière russe au nord du fleuve amour.

Il y est élevé jusqu’à ses 10 ans par un père garde forestier et une mère enseignante d’anglais, avant de déménager pour une ville plus grande de 30000 habitants située en zone forestière.

Durant cette période il découvrit la bande dessiné, d’abord chinoise avec comme grand classique  » les 3 royaumes « puis Européenne et japonaise, avec des auteurs comme Hergé ( avec tintin ) et osamu tezuka ( avec astroboy, le roi léo … ).

Pour anecdote, il s’agissait de vieux bouquins disposés sur le trottoir, l’équivalent de nos films pirates vendus sur le marché, il pouvait les emprunter et les lires pour quelques centimes.

Benjamin décide en 1996 de faire ses bagages , part pour pékin, il y étudies la mode et le design en suivant les cours de l’institut de l’industrie de Daî Lan.

C’est en 1998 par le biais d’un ami qu’il découvre la D.A.O ( dessin assisté par ordinateur ) et y voit un grand potentiel. il investit ses économies dans l’achat d’un ordinateur et se lance seul dans l’apprentissage de Photoshop , logiciel qu’il abandonnera petit à petit pour painter.

Durant cette période, benjamin vis de petits boulots et de quelques commandes publicitaires mais arrive à sortir son premier album (malheureusement qu’en chine) appelé  » fleurs inconnues en été « .

En 2001, aprés c’être forgé une petite réputation, une équipe de développeur de jeux vidéos à Nankin ( ou Nanjing ) lui proposa de former pendant 1 mois une équipe de graphistes, ilsort par la suite en janvier 2002 ( 2005 en france ) son 2ème album  » one day « .

Mais malheureusement n’arrivant pas à gagner sa vie avec la BD, il eu l’idée de monter son propre studio d’illustrateurs avec l’aide de 5 amis, ayant dans le passé travailler en tant que free-lance dans la publicité, cela lui permis d’avoir un confort financier et d’appréhender avec plus de sereinement la réalisation de ses BD. Il profitas de cette période pour étudier un max la possibilité de remplacer le technique BD traditionnelle par l’ordinateur, s’en suit 1 fascicule qu’il édite « la technique de la BD par ordinateur de Benjamin » ( encore qu’en chine, dommage ).

puis en avril 2003, malgré une bonne ambiance , dissolution de son studio suite à des opportunités d’éditions et des difficultés clientèles. il continue cette année avec la création d’une nouvelle « l’orange », ainsi qu’une rubrique littéraire « qu’elle est donc cette époque ? » dans « fanzine . story 100 « .

Pour  » BEN « , les grosses difficultés arrive début 2004, suite à un accident, il se casse le bras et reste hospitalisé pendant 4 mois. mais dans ce malheur, il trouve la force d’écrire et de travailler sur un nouveau scénario « personne n’est capable de voler, personne n’est capable de se souvenir » à sa sorti, et après 2 mois d’épuisement et d’acharnement sur son scénarii et son dessin, il remporte en juillet 2004 le prix gold dragon Awards de l’oacc ( oriental animation and comic compétition ).

Vous pouvez trouver ces histoires dans le recueil « remember » sorti en chine en octobre 2004 ( 2006 en France ).

Par là suite tous va s’enchaîne, 2005 le recueil d’histoires « orange » (2006 en France ), puis savior » en 2007, et enfin l’honneur d’un artbook « flash » en 2008, qui est tout juste magnifique, grand format, papiers de qualités ainsi que des illustrations de chaque étapes de créations.

En 2009 sort chez nous le clip de jen lee  » j’aimerais tellement  » pour lequel il réalise l’ensemble des dessins ( perso c’est pas ma came mais la collaboration est excellente ).

Pour anecdote, la collab c’est faite lors d’un festival du film asiatique en hiver 2007, à Deauville. un certain François aborde  » ben « ,  » j’aime bien ce que vous faite. je suis en train de promouvoir une jeune chanteuse dont l’univers sombre ressemble beaucoup au vôtre. Ca vous intéresserait de travailler avec elle sur des visuels « . s’en suit une 1ère étape de rencontre en 2008 entre les 2 artistes, puis du choix de la musique et enfin le clip en 2009.

En 2010, il crée le magazine BD  » true colors  » dont il est rédacteur en chef et fonde l’école d’art numérique « Natural collège » à pékin, où il exerce également comme prof.

A l’heure actuelle, il ne réalise plus d’album, mais continu de faire des apparitions aux conventions comme Japan expo, d’être sollicité pour des collaborations ou même d’exposé en 2014 à l’expo arludik, et le must un ultime artbook  » chinese girl  » sorti en 2 éditions.i

Je vous laisse les liens de 2 de ses interviews suite à ses visite en France:

Ainsi que ci-dessous quelques liens vidéos pour apprécier ses techniques en live ainsi qu’une galerie d’illustrations et de croquis ( pour certaines photos perso ).

Nous voilà à la fin, merci à vous, j’espère que l’artiste du mois vous as plu et que la rubrique aussi. en bonus je vous laisse quelques croquis en rab…

JO « gros big up à tous !!! »
RETROUVEZ MA BIOGRAHIE EN CLIQUANT SUR MON PERSONNAGE

concours de dessins

Nous vous proposons un concours de dessins sur le thème

#LE COIN DES ARTISTES


LENSK


PK_WF

POPO NICO

DOUGLASS KELSO

ZEDYA

KEUZ SEMPAI

Détails : envoyez vos réalisations de la meilleure qualité possible où en format PDF.
Tout type de support autorisé typographie libre.

Thèmes « LE COIN DES ARTISTES »
Les votes du site et réseaux sociaux seront pris en compte pour le ou les gagnants bonne chance à tout les artistes .

Pour y participer c’est très simple envoyé nous vos dessins.

Soutenez-nous en vous abonnant à notre site et nos réseaux sociaux c’est gratuit!

KDO prévu au(x) gagnant (s) en fonction du nombre de participants

« les cadeaux seront annoncé en cours de mois »
Fin du concours le 30Nov. à (00h00)

ARTEMUS BEATZ

ARTEMUS est un jeune Beat Maker et Rappeur originaire de la ville d’Antananarivo (Madagascar). Connu sous le pseudonyme « ARTEMUS BEATZ dans le domaine du Beatmaking, il évolue depuis environ 5ans (2015). Cotés projets il a déjà sorties deux Beat Tape téléchargeable gratuitement sur les réseaux. Le premier est sortie en Septembre 2019 s’intitulant NWAR (comprenant 16 Tracks) ceci est un premier pas pour faire découvrir son univers.

TELECHARGABLE SUR DAGO HIP HOPMIXTAPEZ

La 2ème sortie le 12 de ce mois, RONIN (comprenant 10 Tracks ).

Il est plutôt ouvert dans le domaine du Beatmaking mais seulement dans la grande cours du HIP HOP et dans le domaine du rap, il est en train de préparer une mix-tape qui sortira cette année avec des Collaboration avec des rappeurs de Madagascar et Afrique du sud et ce projet s’intitule IN ERXTREMIS.

TELECHARGEMENT SUR AUDIOMACK

JOAO SORT SON 1er single « Song Of Hope »

JOAO, jeune auteur-compositeur-interprète de 22 ans dévoile aujourd’hui son 1er single ‘Song Of Hope’, message de paix et solidarité dans une époque où la guerre est encore trop souvent d’actualité.
Né en Guadeloupe, élevé dans différentes îles des Antilles et résidant désormais sur l’Île d’Oléron, Joao (prénom néologisme reliant la joie et l’eau) partage sa vie entre ses deux passions : la musique et le surf.
Ses compositions, empreintes de naturel et d’authenticité, tracent les contours d’un univers folk épuré bercé par une suave intensité qui doit beaucoup à sa voix pure aux teintes plurielles. Son 1er single, ‘Song Of Hope’ est extrait de l’EP The Beginning Of The End qui paraîtra le 25 septembre sur le label Soulbeats Records.

JOAO-Song Of Hope
6 498 vues
Extrait de l’EP « The Beginning Of The End » à paraître le 25 septembre 2020. Réalisation du clip : Vincent Le Borgne. (c) JOAO 2020 / Édition & Distribution : (c) Soulbeats Records 2020.

Aujourd’hui, je vous présente un artiste venant d’un univers folk: JOAO. Sa voix pure aux teintes plurielles donne des frissons. Son EP sortira en septembre prochain.

 » Sauvons la fête, AGISSONS !”

A L’ATTENTION DES MEDIAS, DU PUBLIC, DES ACTEURS CULTURELS 

Madame, Monsieur

La sentence est tombée, les clubs ne réouvrirons pas avant Septembre.

Pour beaucoup la situation est urgente et critique.

Nous nous sommes réunis à quelques uns pour trouver des solutions pour toutes et tous.

Nous ne sommes pas syndiqués, ni politisés, nous avons des points de vue différents.

Nous avons été interpellés par les acteurs eux-mêmes suite a  la pétition que nous avons lancée, pétition qui rassemble tous les corps de métiers de la nuit, fête et culture confondue.

Cette initiative du DJ David ASKO vient du cœur, ce n’est certes qu’une pétition, mais c’est devenu aujourd’hui aussi un projet collectif qui veut fédérer rassembler pour construire le futur de nos nuits mais évidemment appeler à des solutions urgentes face à cette crise inédite que nous vivons.

Nous devons rester soudés plus que jamais ! Nous sommes tous différents et tant mieux !

Aujourd’hui  nous publions la tribune ci-dessous au sein des  medias nationaux et locaux :

Nous vous proposons d’etre co signataire de cette tribune, et/ ou de la diffuser dans vos réseaux sociaux

Vous pouvez vous ajouter en tant que co signataire dans  ce formulaire:

Les premiers signataires sont :

  • Bob Sinclar, Yellow Prod, Paris
  • Joachim Garraud, Zemixx Production, Los Angeles
  • Marcel Benezet, GNI CHRD, Paris
  • Emily Gonneau, Paris
  • Jean-François Guyot, Paris
  • Laurent Queige, Paris
  • 1988 Live Club, Sébastien Betin, Rennes
  • A-traction Rec / Walking Rec / Wame Agency, Alex Boulet Dijon
  • Ville de Paris, Frédéric Hocquard, adjoint à la Maire de Paris en charge de la Nuit, Paris
  • Allo Floride Productions, David Leblanc, paris
  • Breakfast Club, Iddou thomas, Paris
  • Citizen Records, Elise Nicolas, Dijon
  • Cloakroom Invite, Frédéric Breziat, Suresnes
  • Michel Pilot, conseiller culturel musique électronique, Paris
  • CSLMF, Aurélien Dubois, Paris
  • Cultplace / La Fabuleuse Cantine, Simon-Yves Rocher, La Rochelle
  • Discoquette, Xavier Paufichet, Paris
  • DKHK, Mame Diara Diop, Bordeaux
  • Eléments Production, Olivier Denis, La Salvetat Sur Agout
  • Enlace Records, Joffrey Miroux, Lille
  • Family Piknik, Ludovic Rambaud, Montpellier
  • Réseau Map / Amuon / Comité Filière Nuit », Frantz Steinbach, Paris
  • Fractal Function, Sacha Michelet, Montpellier
  • Gibus Club, Jean-Bernard Meneboo, Paris
  • GNI CHRD, Grégory Pereira, assistant de Marcel Benezet pour la Nuit, Paris
  • Hangar Fl – Entrepôt – We Are Rave, Davy Torres, Bordeaux
  • L’Autre  After, Valérie Dupont, Toulouse
  • La Nouvelle Onde, Emily Gonneau, Saint-Maur-des-Fossés
  • Le Spot Club, Raillot Fabien, Rouen
  • Les Dentelles Electroniques Festival, Allard Grégory, Caudry
  • Lieux D’émotions, Michael Fox, Paris,
  • Menergy Paris, Yannick Barbe, Paris,
  • Nathan Zahef, Nathan Zahef, Reims
  • PZ City Club, Marhely Cyril & Sacha Tcherniack, Montpellier
  • Rex Club, Fabrice Gadeau & Victorien Jacquemond, Paris
  • Risk / Le Sirk Festival, Luc Deren, Dijon
  • SNDLL/GNI, Patrick Malvaës, Gujan Mestras
  • Stereo Chic, Hervé Wizla, Roubaix
  • Tapage Nocturne, Loïc Dervissoglou, Lyon
  • Technopol, Tommy Vaudecrane, Paris,
  • UCPA – Ecole des DJs, Pascal Tassy, Lyon & Futuroscope
  • Warehouse, Quentin Schneider, Nantes
  • Laurent Queige, Paris,
  • Dancing Robots, Gourlaouen Remy, Rennes
  • PYRAMiiD, Frédéric Chapat, Villeurbanne
  • Christophe Moulin, Fondateur du Festival Nördik Impakt, Lyon
  • Tilliacum  Festival, Jordan Bliguet, Teillé
  • Divan du Monde & Cabaret Mme Arthur, Larere Sébastien, Paris
  • Aktiv / Dream Nation, Deborah Hazotte, Clichy
  • Red Club, Joshua Ettedgui, Rochecorbon,
  • DSTM Events, Maxime Guillemot, Clermont Ferrand
  • Paco Tyson Festival, Julien Laffeach, Nantes,
  • Madame Arthur, Sophie Morello, Paris
  • Oddity Factory, Ziggy Hugot, Bordeaux
  • System – D, Valentin Fqmb, Lille,
  • Discordant Music, Matthieu Charrier, Romans Sur Isere
  • Kwartz Club, Ahmed Merhrioui, Nice
  • Arena Club, Gael, Toulouse,
  • Pandémic Events, Le Bask, Montpellier,
  • Pleiade Production, Lucas Defossé, Montpellier,
  • Le Nouveau Casino, Cédric Ligneul, Paris,
  • Les Bonnes Ondes, Charlotte Lafon, Les Lilas,
  • La Croque Monsieur & Oiseaux de Nuit, David Nerini, Montpellier,
  • Syndrome, Natacha Pagani, Avignon,
  • Ninkasi Musiques, Fabien Hyvernaud, Lyon,
  • Name Festival, ART POINT M, Sabine Duthoit Sabine, Roubaix,
  • A La Folie, Remy Baiget, Paris,
  • Les Dentelles Electroniques Festival, Allard Grégory, Caudry,
  • Aura Burzynski, Paris,
  • Neonovo, Yann Autret, Lanester,
  • Dkhk, Mame Diara Diop, Bordeaux,
  • Discordant Music, Matthieu Charrier, Romans Sur Isère,
  • Dstm Events, Maxime Guillemot, Clermont Ferrand,
  • So Happy In Paris, Michael Canitrot, Paris,
  • Le Petit Salon, Benjamin Roche, Lyon,
  • Electrobooking, Benoit Dedek, Leipzig
  • David Boschet, Nantes,
  • Ninkasi Musiques, Fabien Hybernaud, Lyon
  • Faust, Stéphane Glaudin, Paris,
  • Lumberjack, Paris,
  • La Fraîcheur, Barcelone,
  • Karnage Records, Céline Le Ven, Toulouse,
  • Kosen Prod, Deprez Etienne, Toulouse
  • Danny Wild, Paris,
  • La Distillerie Musicale, Mathieu Belchit, Biarritz,
  • L’Officine et Gaia Concept, Fabrice Rackam, Paris,
  • Feather Magazine, Nicolas Jolfre, Bordeaux,
  • Nbm Records, Ian Budynek, Toulouse,
  • Le Dépôt, Paris
  • SNEG & co Remi Calmon, Olivier Robert

LE COIN DES ARTISTES a signé cette pétition pour soutenir tous les professionnels du monde de la nuit que ce soit les DJ,danseur,restaurateur et bien d’autres.

Nous vous proposons aussi de faire circuler la petition au sein de vos reseaux, et de vos publics. 

Merci pour votre attention. 

Christophe MOULIN

« Fondateur du festival Nördik Impakt »

Laure Léon

« Relations Presse »

DNR

Dès l’âge de huit ans, Donier se passionne par l’écriture, influencé par le hip hop et ses grands noms tels que Lunatic, Sniper, Sinik ou Rohff, il fit ses premiers pas dans la musique sans envisager de carrière musicale. Son pseudonyme, Donier, est la contraction des noms de ses amis d’enfance.

En 2015, à l’aise et épanoui avec l’écriture, il sort son premier projet « My First » avant de se consacrer uniquement à ses études.

En 2019, il se lance dans l’écriture de freestyles publiés tous les dimanches et s’enivre de divers style musicaux (trap, variété française, rock) avant d’aller s’enfermer dans un studio avec Djeezwaz.

Le 1er mai, Donier sort un court métrage »80 miles » qui illustre la profondeur de ses textes en s’inspirant de son propre parcours et d’une de ses influences: Eminem (8 miles).

Produit par VPCOM & DÉFENSE D’Y VOIR Réalisé par IVORYCONCEPT (Feljalin Malonga & Kévin Orsot) Production executive : Vision Parallèle (Feljalin Malonga , Valentin Demey, Tony St-Amand, Romain Andrieu) DOP : Coralie Sombret Assistant réalisateur : Demey Valentin Assistant camera : Tony St-Amand Montage : Feljalin Malonga, Tony St-Amand, Valentin Demey 3D/VFX : Feljalin Malonga Etalonnage : Feljalin Malonga Sound Design : DeeJawz Musique : MB14 / MALEEK JAYS / DEEJAWZ / YENDIS / YDEMBOY / Camera/lumière : VPCOM / FLS

Voici le synopsis: en 2020 à Amiens, Donier est un jeune rappeur inconnu du public et stressé à l’idée de faire sa première scène. Or, voyant son couple se briser durant les balances, il abandonne. Inspiré par sa rupture, il va progressivement prendre conscience de son talent grâce à son entourage notamment Deejawz, son beatmaker qui l’enregistre et lui permet de s’exprimer. L’artiste prend alors un tout nouveau départ, déterminé à retourner sur la scène et ainsi, retrouver l’ambition qu’il avait perdu.

Son premier EP « histoire vraie » sort le 22 mai avec la participation de Taiz -artiste de la région- Maleek Jaiz -rappeur de Washington- et MB14- finaliste de The Voice. Le titre fait référence à sa propre histoire racontée sans faux-semblants, avec la volonté de rester authentique avec son public et envers lui-même. De l’écriture dans sa chambre à l’élaboration de projets studio, Donier a su tirer son épingle du jeu grâce à la diversité de ses textes et sa polyvalence.

DONIER – INTRO est disponible sur toute les plateformes de streaming, ainsi que le projet HISTOIRE VRAIE HISTOIRE VRAIE disponible sur:

Découvrez le!

LAURE LEON

« Chargée de communication artistique »

Raavni

Le projet est né en 2017. Raavni puise son inspiration à travers les rencontres et les voyages. Amoureux de world music et de reggae, il affectionne particulièrement le dub et l’électro.
Sa musique est puissante dans un style «électro dub», proche de la danse tribale et du voyage intérieur.
Raavni affectionne particulièrement la scène, où sa performance live,avec son énergie communicative derrière ses machines et son didgeridoo, nous emportent. Depuis deux ans, après la sortie du premier EP« Dub&Digg » (2018), Raavni est en tournée en France. Il a fait les premières parties de Kanka, Panda Dub, Hilligh Tribe, La Petite Fumée, High Tone… Pendant sa tournée avec Panda dub, il rencontre l’ingénieur son du groupe qui lui propose de réaliser son futur album.
Depuis 2019, Raavni est entouré par Com On Tour.
En 2020, le label VLAD a produit le premier album de Raavni. Ce premier album «Transmission» sort le 8 mai 2020.
Cette performance est à découvrir et à partager à outrance tellement il fait du bien au cœur et à l’esprit.

2ème Extrait du Nouvel Album de RAAVNI 👉 Dispo au printemps 2020 Pré-commande via ULULE Clip tourné et réalisé par David Ribault 🔊 Mixage et Mastering : Sam Ksann // Prod’ // ON.IN production – Tour // COME ON TOUR – Label // VLAD –

L’ EP sort le 8 mai 2020.

J’espère que vous allez apprécier cette découverte.

Laure Léon

chargée de communication artistique

FLO MC « Hiver 2k20 EP »: CHRONIQUES TEXTUELLES ⚔️

« Défaites et Victoires », premier extrait du projet « Chroniques Textuelles » de Flo Mc à venir (Hiver 2020).

Artiste : FLO MC Prod : ONER Réalisation et montage : LIRYKZ / JULES 16ART INDUSTRY Mix et Mastering : O+ STUDIO (ONER) Figurant Clip : SLIMAN (SLD PROD) Partenaire : SCRED BOUTIQUE (T-shirt SCRED CONNEXION et SEIYA SHOPTONHIPHOP (T-shirt LACRAPS et Pull FLO MC) Dédicace à ABSOLUT STREET Topliner : AMZ

Merci à tous pour vos retours !
Pour ceux qui n’ont pas encore vu, voici le premier morceau de mon projet à venir cet hiver.
Merci à ceux qui feront voyager le morceau, le feront vivre par une quelconque action 👊

Pour suivre MC FLO :

SPOTIFY MC FLO

FAÇON D’AIMER

En cette période de confinement, je vous propose de prendre le temps de regarder et d’apprécier le teaser de ce spectacle de danse qui a donc pour but, de façon originale,  de présenter le thème éternel de l’amour . Avec ce spectacle, on se pose les questions: sur l’amour de soi, sur l’amour des autres; peut on aimer plusieurs personnes à la fois ?

Peut on aimer une personne totalement différente de nous ?

Enfin.. L’amour rend il heureux ? 

Cette pièce qui est une ode à l’amour sous toutes ces formes nous amène à réfléchir sur ce thème.

L’amour est un sujet crucial de la société. Sans amour, on avance pas. Qu’importe la façon d’aimer.

Sur scène, un trio de danseurs, une chanteuse et deux musiciens feront résonner les structures sonores au service d’une chorégraphie sensuelle et déstructurée, mêlant la danse Hip-Hop, classique et contemporaine. Les jeunes artistes relèvent le défi d’une création ambitieuse et d’une aventure artistique extraordinaire.

Façon(s) d’aimer 2020

« Façon d’aimer » est la première création du chorégraphe Ismael Diallo. Ce spectacle a pour but de relier la danse classique, la danse contemporaine et le hip hop sur des Structures sonores Baschet. Ce spectacle est soutenu par l’association Structures Sonores Baschet et la Ville de Saint-Michel-sur-Orge. Dans cette pièce, deux danseurs,une chanteuse et deux musiciens abordent la dualité de l’amour. Les jeunes artistes relèvent le défi d’une création ambitieuse et d’une aventure artistique extraordinaire.
Cette œuvre est une ode à l’amour sous toutes ses formes, que ce soit l’amour de soi, l’amour de l’Autre ou l’amour des autres envers soi. Comment expliquer que l’on puisse être amoureux d’une et parfois de
plusieurs de personnes si différentes de nous, quelque soit leur genre ? Comment peut-on comprendre cela individuellement ? Comment cela peut-il être perçu par l’Autre ? Est-ce qu’accepter notre propre façon
d’aimer nous rend plus heureux ?
Ce tout premier spectacle d’Ismael Diallo nous amène à réfléchir sur notre rapports social et comment peut on en affiner notre perception, nos ressentis personnels. Cette représentation a pour but de nous
proposer un espace de réflexion et d’ouverture d’esprit. L’échange avec le public en fin de spectacle lors d’un bord plateau de 30 minutes avec les artistes veut permettre, après les avoir «bousculé», de discuter sur le thème de l’amour.
Ce sujet est original et surprenant et ne doit pas passer inaperçu !

Découvrir LIBRE STYLE :

Laure Léon

chargée de communication artistique.